Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 00:04

                             

  - Allô c’est Juju le Pigiste, je vous appelle pour l’entretien…

  - Hein ? Moui écoutez oui venez au...

   Quartier chic de Paris, immeuble néo-cool de bobos squatteurs, digicode sans morceaux de scotch à la con dessus. Toujours se méfier des noms calligraphiés au stylo et collés avec du rouleau adhésif. Là, l’écriture sur le bouton est nette, droite, proprette, en noir sur fond blanc et bien centrée. J’enfonce le nom en question. L’objectif de la caméra est directement en train de me scruter. La porte carillonne, je la tire. Je la tire tellement que les carreaux commencent à vibrer et à se fissurer. Je la pousse, elle s’ouvre… Coup de rétine derrière moi, personne ne m’a vu. La honte journalistique évitée !

    La porte est nichée au fond du rez-de-chaussée. Je frappe. Des aboiements traversent le bois. Mauvais signe. Je n’ai pas franchement l’impression de pénétrer dans une rédaction classique. Quand bien même j’ai déjà vu des chiens, et parfois des enfants, traîner dans les rédactions. Un homme de mon âge m’ouvre,

- Oui ?

- C’est Juju le Pigiste pour l’entretien.

- Ah oui, entrez.

   Un appartement cossu et coquet. J’adore les chiens, mais là surgit un duo infernal de canidés qui me collent aux pattes, m’exaspèrent et me brisent illico les roubignoles : ils veulent sauter avec leurs pattes toutes nazes sur mon costard flambant neuf.

- Non !! Non ! Poussez-vous poussez-vous cons de chiens !!!

    Je les repousse avec véhémence. Tout juste si je ne passe pas pour un serial killer de toutous. Ma main est engluée de bave. Je l’essuie discretos sur le canapé. Autant dire que d’entrée je ne marque pas de point. Un autre homme corpulent et barbu est assis hypnotisé devant un ordinateur. Ca sent l’arnaque à pleine truffe. Je reste quand même. L’homme gros et barbu ne me salue pas. Je le salue. Silence. Qu’est-ce que c’est que ce plan miteux. Je dois effectuer un numéro de claquettes ou quoi ? L’homme est plus vieux que l’autre, ils s’échangent des regards complices. Ils sont amants. Je repère tout de suite deux personnes qui couchent ensemble.

    Puis l’homme au bidon m’indique de son bouc un tabouret. Première fois de ma vie que j’effectue un entretien sur un tabouret.

 - Bon allez y, alors pourquoi venez vous ici ? me demande-t-il.

   Je lui déballe mon discours appris par cœur, la complainte du pigiste. En gros, que je suis motivé pour travailler espèce de gros bêta. Je leur parle des sujets de leur nouveau magazine, leur apprends même quelques trucs ( !), car ils veulent me piéger. Or on ne piège pas Juju le Pigiste. Juju le Pigiste a tout révisé.

- Pourquoi vous ne créez pas un magazine ?

    Je suis abasourdi par une telle réplique. Là je me lève et m’apprête à partir. Véritable provocation de me poser ce genre de question. Lui est journaliste depuis trente ans, moi non. Comment veux-tu créer un magazine sans réseau élargi ? Lui a presque cinquante ans et va lancer son premier magazine ! Evidemment que j’y ai pensé !

- Bon allez, arrêtez avec votre couplet du « à l’époque c’était plus facile, on quittant un travail on en trouvait un comme ça ! » lui assène-je en reprenant ma veste.

     Je suis prêt à casser des briques. Le prochain qui me sort ce genre d’argument, je lui fous la tête la première dans une fraîche défécation de teckel. Mais l’ambiance se réchauffe. Un ange passe, puis un autre, et encore un autre. C’est l’embouteillage céleste. Soudain, un bruit ahurissant, indescriptible, rompt le silence. Un son que l’oreille humaine ne peut concevoir. Le chien vient de péter. L’arme de destruction massive : un pet de chien peut vous tuer en un quart de seconde.

    - Oh oh il est vieux vous savez ! assure l’homme barbu en allant ouvrir la fenêtre.

    - Euh, oui oui, hein…fais-je en me grattant le menton assez interloqué par la situation. 

      Une rédaction dissimulée dans un appart, avec deux ordinateurs qui se battent en duel, deux amoureux genre Renato pour s’occuper d’un magazine qui fait 100 pages, et deux chiens vieillards adeptes de flatulences génocidaires : Juju, lève toi et fuis ! Mais non, l’homme barbu me convie près de lui. Je m’approche et m’assois sur la chaise vide à ses côtés. Je sens son haleine tiède harceler mon cou. Je suis invité à contempler la maquette de leur magazine gay. Jolie pour tout dire.

   - Mais attendez, je suis pas gay moi ? Faut pas faire de discrimination hein ! leur-dis en plaisantant.

  Ils rigolent. Puis j’aperçois sur l’écran un mannequin baraqué, tablettes de chocolat en abdominaux, peau luisante et mate, pectoraux saillants. Conan le Barbare quoi.

   - Hey mais c’est moi ! leur dis-je toujours pour plaisanter.

   Les deux compères se regardent, écarquillent leurs yeux et éclatent encore de rire !

    Ils prennent congé de mon entité journalistique. J’évite encore les pattes des chiens péteurs avant de pouvoir respirer l’air libre à pleins poumons. Je reçois trois jours plus tard une réponse positive pour faire des piges, commandées ou non. Je leur réponds en leur proposant des sujets, en leur proposant ma disponibilité. Je réceptionne le lendemain un mail laconique et cruel, sans bonjour ni rien : « Pas intéressé, merci. ». Bienvenue dans le monde quotidien de la pige.

votez pour moi : -)  Vous pouvez recommencer une fois par jour!  http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=119306  

Partager cet article

Repost 0
Published by jujulepigiste@hotmail.fr - dans Histoires de piges
commenter cet article

commentaires

Mlle motoronde bougre d'ane 15/05/2007 01:07

Je suis une belle blonde pulpeuse, bien en chair et sans cervelle

NJ 14/05/2007 20:26

qui êtes vous Mlle Motoronde ?

Mlle motoronde bougre d'ane 12/05/2007 00:30

juju tu n'as pas fait attention c'était des zoophiles .....

Présentation

  • : Juju le Pigiste
  • Juju le Pigiste
  • : Journaliste pigiste, des aventures incroyables...au sens propre du terme. Embarquez dans le monde merveilleux de la pige! TOUTES LES HISTOIRES DE PIGES DE CE BLOG SE PASSENT ENTRE FIN 2003 et JANVIER 2006
  • Contact

Ecrivez au coupable!

Recherche

Jamais seul(e)!

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog