Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 00:05
                                 
            (Attention, cette vidéo est une parodie, La Classe américaine, et non le film original, mais elle accentue l'ambiance...)

      L’autre soir, j’ai revu Les hommes du président d’Alan J Pakula (1976), sur le scandale du Watergate, débusqué par Bod Woodward et Carl Bernstein. Incroyable le réalisme de ce film, tous les petits détails du journalisme y sont merveilleusement retranscrits : 30 ans après, ce sont toujours les mêmes!
En voici quelques-uns…

. Le fait de ne pas vouloir trop déranger le rédac chef dans son bureau…
. Le fait qu’on assigne à un journaliste un autre journaliste pour une enquête…
. Le fait de revoir un journaliste débarquer dans une rédaction alors qu’on le croyait mort et enterré…
. Le journaliste qui se la raconte devant les autres…
. La séance de remontrances par le rédac chef lorsqu’un papier n’est pas bon, mais a quand même été publié…
. Le « Viens voir ici, tu vas bosser sur ce dossier, laisse tomber le tien. »
. Le « Faut recouper davantage de sources! »
. Le « Tu en es où ?»
. Les coups de fils importants que l’on a du mal à entendre car la rédaction fait du bruit autour ou fête quelque chose…
. Les « Oui bonjour, pardonnez-moi de vous appeler, je suis journaliste pour XXX », et les « Ah bonjour ! » ou « Mouais… » en réponses…
. Le « Hey mais moi j’ai un ami qui bosse là-bas! » lancé par quelqu’un derrière alors qu’on cherche depuis deux heures un contact dans ce secteur…
. Le téléphone est le meilleur ami du journaliste…
. La fille qui vient vous demander quelque chose alors que l’on est au téléphone.
. La personne que l’on interviewe, qui nous engueule en disant qu’il n’aime pas les journalistes et nous raccroche au nez…
. Celle qui dit « Non je ne dirai jamais rien !!! », puis qui s’avère être un véritable moulin à paroles (ça arrive toujours !)
. Les gribouillis que l’on fait sur notre carnet lorsque ce que l’on nous dit au bout du fil n’a pas d’importance et ne sera pas dans l’article…
. Le « Venez voir ! » du rédac chef depuis son bureau qui n’indique jamais rien de bon…
. Le « Mais comment tu as su ça ?? »
. Les yeux qui s’écarquillent lorsque que d’une personne a priori pas importante dans une enquête émane l’élément crucial de cette dernière !
. Les « Ah oui vraiment, et vous auriez son téléphone ??» que l’on demande à la personne au bout du fil évoquant une personne importante dont on cherche le numéro…
. Le fait de se lever avec une certaine satisfaction et aller voir un autre journaliste pour lui apporter un truc crucial noté sur un petit papier..
. Les tonnes de papier qui jonchent le bureau…

Il y en a plein d’autres…qui font que c’est pour ça que j’aime le journalisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by jujulepigiste@hotmail.fr - dans Histoires de piges
commenter cet article

commentaires

blagman 08/09/2008 18:02

Comme pioupiou, je me suis retrouvé dans pas mal de ces éléments... C'est une sacré liste, et ça pourrait même auguré d'une nouvelle rubrique : Les détails du journalisme analisés par Juju...

pioupioue 08/09/2008 11:15

Il a des tas de points communs entre le journalisme et d'autres métiers finalement, parfois ces petites choses sont un peu désagréables voire agaçantes mais on s'y fait !

Maude ML 08/09/2008 10:58

Non, il connaît par coeur son métier ;)Faut que je regarde ce film !

Nath 08/09/2008 09:50

Mazette, quelle liste !!! Tu l'as appris par coeur ce film ?

Présentation

  • : Juju le Pigiste
  • Juju le Pigiste
  • : Journaliste pigiste, des aventures incroyables...au sens propre du terme. Embarquez dans le monde merveilleux de la pige! TOUTES LES HISTOIRES DE PIGES DE CE BLOG SE PASSENT ENTRE FIN 2003 et JANVIER 2006
  • Contact

Ecrivez au coupable!

Recherche

Jamais seul(e)!

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog