Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 00:12

                      

                                                                          

 

    Pas de journée typique pour un pigiste. Un jour, c’est le néant total, le vide sidéral journalistique : aucun coup de fil, un téléphone aussi bavard que Bernardo, de telle sorte qu’on soupçonne le suicide de sa carte SIM. Puis, le lendemain,

9 heures. Le téléphone vibre,

VRRRRRRRRR  VRRRRRRRRR !!!!

- Allô c’est Marine Jessica, l’attachée de presse de XX, je vous rappelle suite à votre demande d’interview…

- Oui, merci, il s’agirait d’une demande concernant…

- Ouais OK pas de problème, je le préviens il vous rappelle. Au revoir, tenez-moi au courant…

- Ok c’est cool ça roule !

VRRRRRR VRRRRRR

- Allô ?

- Allô oui c’est XX, [jeune acteur en devenir], j’vous appelle au sujet de l’interview. On peut faire ça par téléphone.

- Par téléphone là j’ai le temps, j’vous mets en haut parleur, alors dites-moi est-ce que vous pouvez me parler de votre film, qui....

VRRRRRR VRRRR le téléphone tremblote.

- Ah, pardon j’ai un appel à prendre, veuillez-me pardonner. On fait ça par café alors cet après-midi ?

- Bon ben oui c’est pas grave, rendez vous cet après-midi.

- Ok très bien, pas de problème !

J’attrape le double appel.

- Allô ?

- Oui c’est le service photo là. Elle est où la photo ?

- Quelle photo ?

- Ben la photo ! Elle est où la photo ?

- Ben je sais pas, pourquoi l’article passe demain ?

- Ben oui, c’est Charlie qui me l’a dit. Elle est où la photo ?

- Charlie m’a rien dit, bon attends je l’appelle...

- Ok et dépêche toi, parce que j’ai besoin de la photo. Elle est où la photo ? La photo !  BIIIP BIIIP

- Allô Charlie ?

- Oui Juju ça va bien ?

- J’vous appelle au sujet de la photo….

- Oui, la photo, faut la photo, pour dans deux heures maximum. Je la veux demain matin.

- Dans deux heures ou pour demain matin ?

- Oui c’est ça, j’dois te laisser…BIIIPP BIIIP

J’appelle le service de presse qui s’occupe de la personnalité.

- Bonjour, c’est Juju le Pigiste..

- Ah, alors finalement l’article passe ?

- Oui, il passe, et j’dois avoir une photo.

- Une photo ? Bon ben je verrai demain.

- On a deux heures, c’est urgent.

- Bon ben j’vais voir avec le service photo de chez nous ! Au revoir, j’vous rappelle, enfin on s’appelle.

Je compose le numéro de la personnalité…

- Bonjour, l’article passe demain finalement.

- Ah oui très bien, dites moi j’aurais vouloir rajouter quelque chose, vous pouvez corriger le passage du…

- Bon je vais voir, c’est délicat l’article est déjà en boîte ! On avait dit que tout était bon !!! Vous vous rappelez ?

- Bon ben c’est pas grave. A bientôt, au revoir et encore merci.

Je compose le numéro d’une personnalité politique.

- Allô, vous avez vu, l’article est passé aujourd’hui !

- Ah oui ? C’est gentil de m’appeler, je vais l’acheter.

- De rien à bientôt, et n’oubliez pas de parler à X de moi pour une interview.

J’ai tout juste le temps de gober un Kit Kat que ma boîte mail signale un message reçu. « Invitation ce soir au cocktail pour le lancement du livre de XX dans un restaurant russe». Le téléphone de bureau sonne.

- Allô, tu as bien reçu mon mail ? Tu viens ce soir ?

- Euh oui, c’est qui ?

- Ben c’est Stéphane de l’agence XX. Alors tu viens ce soir ?

- Ce soir je sais pas.

- Si si faut venir, hein, ce sera bien pour une interview.

- Bon ben d’accord, à ce soir, au revoir !

VRRRR VRRRR

- Bonjour, société, nous vous appelons pour un stage de…

- Oui bien sûr, je suis prêt à faire un stage non rémunéré

- Ah oui ? Cela nous intéresse…

- Oui, et de six mois à temps complet

- Ah oui, très bien…

- Même de nuit connards d’esclavagistes, au revoir ! Clac.

VRRRRRR VRRRRR

- Oui ca y est c’est bon j’ai la photo. Je l’ai envoyée par mail. Le vôtre.

- Ok merci !

    Je vérifie le mail. La photo est énormissime, de quoi faire imploser n’importe quel serveur occidental. Je la transfère à Charlie et l’appelle.

- Allôooooo ? L’assistante de Charlie à l’appareil, allô allô ?

- J’ai envoyé la photo par mail

- La photo ? Quelle photo ?

- La photo qu’il veut, sur son mail, là.

- Le mail, attends je regarde, ben non y’a rien ?

- Ah zut, c’est Outlook là, c’est tout pourri !

- Ah siiii, voilà, le truc, le petit logo, tourne là, voilà, message reçu, ok j’vais lui montrer. Ah ben non, il est en réunion, donc plus tard.

- Attends alors, je te dis la légende, pour la photo.

     Je raccroche. J’appuie sur le bouton « On » de ma machine à café qui fait un bruit d’aspiration et qui tremble tellement que j’ai l’impression qu’elle va s’expatrier sur la Lune. Comme la morphine d’une perfusion, le café tombe peu à peu dans la cafetière. Je la saisis lorsque…

VRRRRRRR VRRRRRR

- Allô oui ?

- Allô Juju le pigiste ? Oui je suis XX (grande figure télé), je vous appelle pour l’interview. Je suis d’autant plus content que je n’ai rien à vendre. Ca changera pour une fois, hors promo.

- Oui, c’est vrai ça. C’est plus vrai.

- Ecoutez voyons nous pour en discuter.

- Très bien, je vous rappelle.

     Là, je sors la phrase magique, la phrase du siècle, la phrase journalistique passe partout, LA phrase ultime, salvatrice, miraculeuse que même Le Guide du Castor Junior ne mentionne pas :

- Je vous tiens au courant.

- OK, très bien, à bientôt alors !

J’ouvre mon fichier Word, et je commence à rédiger un article.

VRRRRRRR VVRRRRR

- Bonjour, c’est XX (star de la chanson !), ça y est j’ai réfléchi à ce que vous m’aviez demandé, je vous laisse avec mon assistante.

- Ok Monsieur, je vous en remercie.

- C’est quoi le bruit là ? Je vous dérange ? Vous êtes au zoo de Vincennes ?

J’éteins ma cafetière moyenâgeuse immédiatement.

- Euh, non non, c’est le Wi-fi, vous savez, les ondes tout ça, c’est un gros bordel, on s’en mange plein !

- Bon, je vous laisse mon assistante, elle vous parlera des détails.

- Ok !

- Alllô ??? Alllôooo ? C’est Imogène, l’assistante de XX, donc je vous envoie un fax.

- Un fax ?

- Oui, c’est à quel numéro ?

- Mais j’ai pas de fax moi ! Envoyez-moi un mail !

- Mr XX n’a pas de mail.

- Quoi ? Bon ben euh, attendez. 

    Vite, trouver une solution. Bébert le voisin a un fax clandestin, je lâche le combiné sur la table, et vais tambouriner sa porte.

- Vite, ton numéro de fax !

   Derrière la porte une voix rauque sèche, grommelle un charabia extra-terrestre. Je parviens malgré tout, l’oreille plaquée au chêne, à distinguer le numéro.

- Ok très bien merci, tu vas recevoir un fax !

Retour chez moi.

- Allô Imogène ? Envoyez donc au XXXXXXX.

- Très bien.

   Je repars vers la porte de Bébert. Aucune réponse.

- Le fax, alors t’as le fax ?

   Le papier est éjecté à travers le petit espace sous la porte. Fax nouvelle génération.

- Merci !

  J’entends un « #&!‼Ω≠Mea&!‼eizaj&!‼envkdsv&!‼njkdnv !!! » étouffé derrière la porte. Je lis le papier. Putain, tout ce qu’il y a à corriger et à préciser. Je rappelle XX.

- Allô oui c’est Juju, dites moi j’ai besoin de précisions sur…

- Ah oui c’est bien hein mes infos non ?

- Euh oui, parfait. Mais je voudrais savoir si…

- Je vous laisse, j’suis en studio j’enregistre !

- Euh, bonne séance !

     Putain, merde, à quelle heure déjà le café avec l’autre personnalité ??! Je m’embrouille, avec qui je dois prendre un café, le livre de laquelle je dois lire, l‘attaché de presse duquel je dois appeler. Argh ! Mon café est froid. LE truc qui m’énerve comme Hulk ! Interdiction de le réchauffer. Café bouillu, café foutu. J’en refais un autre. Nouveau filtre, nouvelles cuillères. Deux, « ce n’est pas la peine d’en rajouter plus. » Je peux enfin m’atteler à l’article.

VRRRRRRR VVVVRRRR

- Allô ??

- Oui c’est Lucie , l’attachée de presse de Svletana Ibrokaia

- Euh, pardon ?

- Je me permets de vous appeler car elle fait un spectacle.

- Euh oui, d’accord, « je vous tiens au courant » merci !

   J’appelle Charlie.

- Allô vous avez eu la photo ?

- Oui, faudra venir demain relire ton article.

- Très bien, au fait Svletana Ibrokaia, ça vous intéresse ?

- Qui ? Je la connais pas, elle est pas connue, personne la connait !

- Moi non plus !

- Ben alors, pourquoi tu proposes !

     Et ça continue toute la journée. Je voudrais bien être comme Bill Murray d’Un Jour sans fin, revivre chaque jour le même rythme. Le lendemain, malheureusement, aucun coup de fil.  J’aimerais dire que « je vous tiens au courant », mais bon…

 

 

 

 votez pour moi : -)  Vous pouvez recommencer une fois par jour!  http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=119306

Partager cet article

Repost 0
Published by jujulepigiste@hotmail.fr - dans Histoires de piges
commenter cet article

commentaires

melc 10/05/2007 11:29

tiens ça me fait penser que je n'ai tjs pas réparé mon fax...

Mlle motoronde bougre d'ane 26/04/2007 21:52

jessica xxx elle fait du porno ? dans ce cas je peux avoir son numéro de phone ?
Petite pige perso : pour payer mes impots , il faut que je paye un timbre a la poste donc je paye pour pouvoir payer , c'est cool ........

Présentation

  • : Juju le Pigiste
  • Juju le Pigiste
  • : Journaliste pigiste, des aventures incroyables...au sens propre du terme. Embarquez dans le monde merveilleux de la pige! TOUTES LES HISTOIRES DE PIGES DE CE BLOG SE PASSENT ENTRE FIN 2003 et JANVIER 2006
  • Contact

Ecrivez au coupable!

Recherche

Jamais seul(e)!

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog