Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 00:32

                                       

     Dans la salle de méditation, la salle de la machine à café en langage journalistique, je tourne la cuillère en plastique dans l’espresso bouillant, saveur jus de chaussettes de bûcheron slovaque. Je plonge en pleine méditation métaphysique, tandis que le tourbillon de mousse s’estompe à la surface du gobelet. La vapeur passe devant mes yeux hagards, je pense aux fantômes. Et je pense, je pense : les ectoplasmes n’ont –ils rien d’autre à foutre de leur mort que de faire voltiger des tables, briser des verres de cristal, apparaître flous sur des écrans de surveillance de supermarché, déplacer des voitures ? Mon esprit journalistique en doute. Même refrain pour les extra-terrestres :  en visite sur Terre, ces derniers n’ont-ils rien d’autre à glander de leur escapade que de dessiner des grands signes dans les champs, d’ériger des statues sur l’Ile de Pâques, ou d’apparaitre à poils boyaux béants dans des films d’autopsie chez Jacques Pradel ? Mon esprit journalistique en doute tellement que mon café se refroidit. Je le catapulte dans la poubelle sans escale œsophage. 

    Pour moi c’est clair, la neutralité journalistique en matière de paranormal est très dure à briser. J’ai dans ce domaine un parti pris en marbre. Comme Saint Thomas, Juju le Pigiste attend de voir des fantômes lui parler, et imprimer leur voix sur son dictaphone, pour pouvoir écrire noir et blanc qu’il les a vus. Et non pas lui faire croire apparaître dans une espèce de brouillard cathodique sur des écrans de télé en foutant les jetons. Alors quand je déniche l’idée de faire ce reportage sur un professeur de paranormal, qui assure un cours unique en France, Charlie se branche sur moue dubitative.

- Si si vous verrez, c’est comme dans Poltergeist ! lui précise-je en plaisantant.

- Mouais, le film avec l’extra terrestre et le doigt qui fait de la lumière rouge ?

- Non ça c’est E.T !

- Poltergeist c’est avec le robot du futur qui tue des gens ?

- Non ça c’est Terminator !

- Ah oui c’est vrai ! conscient de sa culture cinématographique limitée aux Femmes d’Honneur et à la poitrine de Ingrid Chauvin. J’enchaîne avant qu’il n’évoque un probable Harry Poltergeist ou un Dracula contre Lassie: le choc des canines.

- Vous me faites penser, je vais aussi faire un article sur les Ovnis dans la région, merci Charlie !

     Mine déconfite du rédac chef ! Je file dans un quartier historique de la ville, pavée d’un trottoir aussi glissant qu’une patinoire, sous une pluie invisible mais bien réelle sur vos vêtements. La pluie chiante par excellence quoi. L’université s’étouffe entre deux énormes bâtisses noircies par les pots catalytiques. C’est une université catholique. Je m’attends bêtement à tomber nez-à-voile sur des nonnes glisser en silence le long des couloirs comme sur un tapis roulant. Je me perds dans des couloirs tortueux et interrompus par des escaliers d’une marche à casser des chevilles en pagaille. Je parviens à la porte de la salle de cours. (ndlr : raccourci journalistique, en vérité, j’ai mis plus de vingt minutes à trouver la salle de cours) La salle de classe est submergée par une lumière grisâtre, tandis que les gouttes de pluie font la course sur les carreaux. J’ai l’impression d’être le proviseur en visite surprise, car les sept élèves affichent des visages Musée Grévin en me voyant.

- Bonjour ! Il est où le prof ? Il est invisible c’est ça ?

     Je me retourne, et me cogne aux sourcils froncés du prof en question, grand et mince, raie à la IIIème Reich dans les cheveux bruns, poing qui compresse la poignée de sa mallette. J’abandonne tout de suite l’idée de faire de l’humour.

- Qui êtes vous ?

- Je suis Juju le Pigiste...

- Comment osez-vous interrompre mon cours ?

- Mais, euh, hem, il n’a pas débuté !

- Suffit, sortez !

- Très bien.

    J’ai l’impression d’être en troisième et qu’on m’envoie chez le proviseur pour avoir collé une cartouche d’encre vide avec du papier mâché au plafond.

- Vous devez demander une autorisation écrite, passer par le rectorat, avant de pouvoir faire une quelconque interview ou article dans un établissement scolaire.

     Je ne sais quoi répondre. Il a raison sur toute la ligne. Dans les films, faut un mandat d’arrêt avant de pouvoir fouiller les maisons. En journalisme, c’est pareil, faut un mandat d’interview en gros pour certaines professions. Il est par exemple interdit de prendre un flic ou un gendarme en photo. Autant dire que le premier contact n’est pas le meilleur de l’année. Avec l’air penaud de petit garçon puni, le les quitte, lui et ses élèves au garde-à-vous. Mais je tente d’espionner par la serrure ce qu’il se passe dans la salle, afin peut-être d’apercevoir un ou deux cailloux voler d’eux-mêmes à travers la pièce. Mais une élève au visage de sorcière du XVIIème siècle sort pour aller aux toilettes ou repoudrer son nez piercé à la Vache qui Rit. Encore à moitié à genoux, je heurte en collision avec son estomac comme dans un Airbag.

- Monsieur, il est toujours là ! rapporte cette s....e

    Mon cahier à boulettes se garnit d’un bonus de cent croix. Je rougis tel une seringue qui s’emplit de sang. Je suis pris comme si j’avais copié sur mon voisin une interro de maths au collège.

- Monsieur, je croyais avoir été clair…

     Je ferai finalement l’interview par téléphone, passant à coté de photos cocasses et d’événement paranormal. Par contre, le visage de cette sorcière rapporteuse enfoui sous un masque de talc pour fesses de bébé, hante encore mes cauchemars journalistiques. Il y a des combustions spontanées qui se perdent bon sang ! Néanmoins, cela conforte ma théorie : le seul univers paranormal digne de ce nom reste le journalisme…

votez pour moi : -)  Vous pouvez recommencer une fois par jour!  http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=119306  

Partager cet article

Repost 0
Published by jujulepigiste@hotmail.fr - dans Histoires de piges
commenter cet article

commentaires

Sarvane 29/05/2007 17:47

Trop drôle !

Mlle motoronde bougre d'ane 25/05/2007 22:10

Juju, les fantomes c'est hasbeen maintenant c\\\'est la lycanthropie qui est à la mode.

Présentation

  • : Juju le Pigiste
  • Juju le Pigiste
  • : Journaliste pigiste, des aventures incroyables...au sens propre du terme. Embarquez dans le monde merveilleux de la pige! TOUTES LES HISTOIRES DE PIGES DE CE BLOG SE PASSENT ENTRE FIN 2003 et JANVIER 2006
  • Contact

Ecrivez au coupable!

Recherche

Jamais seul(e)!

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog