Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 15:58

              

     La pluie se fracasse contre la grande baie vitrée de la rédaction. Je mate la fille de l’accueil. Elle me mate. Je tourne le regard et retourne travailler. Surfer sur Google. Il reste deux heures, je dois trouver un sujet pour demain. Un sujet original, bien sûr. Je vais titiller l’inspiration au contact des vibrations de la machine à café. Elle me balance un espresso transparent arôme jus de chaussette. La pluie s’abîme toujours sur le toit du bâtiment. Je contemple le sommet enneigé de la montagne. En fait il n’y a pas de montagne, mais j’imagine ! Rien que le tumulte de la rue et des tramways noyés sous les ondées. Des éclairs bleus jaillissent de leur toit. Les journalistes sportifs du quatrième, avec leur mégot greffé aux lèvres, me croisent et rigolent.

    - Ah ah ah ah, alors Juju le pigiste on cherche un article ? Ah ah ah !

    Ils écrasent leur cigarette dans mon gobelet en plastique ! Facile pour eux de trouver de l’actualité ! Entre dopage et compétition, ça tombe sur leurs ordis comme les pellicules de l’un d’eux sur son costard. En pagailles!

    Alors je déambule dans les archives, caresse le labrador planqué sous le bureau d’un journaliste. Mes doigts noircissent à force de tourner les pages jaunies des journaux en hibernation aux archives. Je tombe sur un de mes articles consacrés aux célibataires. Sur la photo, un homme baraqué. Je pense strip tease. Je pense originalité. Je pense article à haute valeur ajoutée !

     Je retourne en trombe au bureau en manquant de faire tomber une stagiaire. Charlie est à son poste dans son bureau, me montre sa montre et tapote le cadran de l’index. Puis il pointe deux doigts vers moi, en forme de revolver, et tire ! Il souffle sur ses doigts, puis rigole, avant de saisir son téléphone. Je fouille dans ma besace de contacts. Je le sais, je le sens, il va me sauver. J’appelle Brian le strip-teaseur, dont j’ai fait le portrait il y a peu. Je compose le numéro de sa carte de visite bardée de paillettes.

     - Allô Brian ? Oui ? C’est Juju le pigiste ! Ah oui c’est gentil, mais bon je sais pas si je pourrai venir. Je vous appelle pour autre chose. Vous m’aviez parlé d’un ami à vous qui effectue des strip tease originaux ?

    - Vous voulez parler de Grogro Dancer ?

    - Oui voilà !

    - Attendez je vous file son portable. Saluez-le de ma part.

    Le strip tease est une grande famille. Je le remercie et raccroche. Je surfe sur le site de mon Grogro dancer. Sacrebleu!!! Il est censuré par les informaticiens du groupe. Je file au quatrième, harceler les dits barbus.

    - Allez, décensure le, j’sais pas, fais comme dans 24 heures quoi ! C’est une question de vie ou de mort.

    - Bon ok dit-il en posant son Cacolac sur son tapis de souris à l’effigie de Demi Moore.

    Il tapote deux touches.

   - Voilà.

   - Déjà ??

   - Ben oui c’était facile, il m’a suffi de désindexer et de reconfigurer en bêtasystème l’arborescence XP prime des fichiers et de la racine Basic, le tout en Dos, sans indexation  hypertexte et…mais où tu vas Juju ??? ».

   - Meeeeerrciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Je suis déjà parti aussi vite que Bip Bip. Retour à mon clavier.

    Je compose le numéro et tombe sur une messagerie vocale. « Gro gro dancer est absent, mmmmmmm, rappelez le, mmmm oh ouiiiii !!!! BIIIIPPP » énonce une voix féminine d’une actrice très connue de film X. Dédé la pigiste et Paulo le Scribo, et tout l’étage se focalisent sur mon haut parleur que je coupe immédiatement.

   - Euh..hem…quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Je bosse moi ! Bon d’accord c’est peut être pas l’affaire du Watergate mais moi aussi j’ai mon Gorge Profondes !

   Ils rigolent. On rigole souvent dans une rédaction. Toujours même.

  Je laisse un message de détresse journalistique.

  - Allô Grogro ? Il s’agit toujours d’une question de vie ou de mort ! Enfin de bouclage. Il faut que je fasse votre portrait, car vous êtes assez cocasse.

  Gro Gro me rappelle cinq minutes plus tard alors que je fais les cent pas devant Charlie les jambes sur son bureau et plongé dans des histoires de rédacteur en chef.

  - Allô c’est Gro gro dancer.

  Il me raconte sa vie, son œuvre, je télécharge une de ses photos, où il effectue un strip tease devant une foule médusée par ses formes on ne peut plus généreuses. 120 kilos au compteur. Il me raconte comment ses parents n’ont pas tout de suite accepté sa vocation. Ensuite, il me précise qu’il laisse les complexes en coulisses, et me confie qu’il est heureux de revenir sur scène après une longue maladie. Bingo, un article original+ émotion+ sentiments. L’article ne passera pas inaperçu. Alors tous en cœur, merci, Grogro Dancer.

votez pour moi : -)  Vous pouvez recommencer une fois par jour!  http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=119306

Partager cet article

Repost 0
Published by jujulepigiste@hotmail.fr - dans Histoires de piges
commenter cet article

commentaires

Liza 02/04/2007 17:09

Moi je vote tous les jours... pour toi ! Et toi ??

NJ 28/03/2007 18:19

idée de scénar : gros gros dancer avec laurent ournac pour TF1 Prod

Présentation

  • : Juju le Pigiste
  • Juju le Pigiste
  • : Journaliste pigiste, des aventures incroyables...au sens propre du terme. Embarquez dans le monde merveilleux de la pige! TOUTES LES HISTOIRES DE PIGES DE CE BLOG SE PASSENT ENTRE FIN 2003 et JANVIER 2006
  • Contact

Ecrivez au coupable!

Recherche

Jamais seul(e)!

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog