Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 00:00
                                         politesse.jpgpolitesse2.jpgpradel.jpg

En journalisme, l’aspect le plus délicat à manier demeure le tutoiement. Et son corollaire, le vouvoiement. La logique journalistique tend à ce que les entités de presse ou de médias se tutoient entre elles. Je respecte la loi depuis mes premières années dans le milieu. Sauf qu’il subsiste comme dans tout théorème des complications, des spécificités, et des exceptions. Un rédacteur en chef, on le vouvoie ou on le tutoie ?

- Mais Juju si on me vouvoie, je vouvoie, mais si vous me tutoyez, je te tutoie, vous comprenez ? m’avait dit un rédac chef.

- Oui alors je te tutoie, mais bon…

- « Mais bon » quoi ? Ca te convient pas, c’est quoi ces sourcils froncés mon joli ?

Oui les rédacs chefs gays sont plus enclins à me tutoyer.

- Je sais pas, vous êtes plus âgé quand même, tu as de l’expérience, vous êtes le chef quoi ! C’est bizarre de te tutoyer !

- Ah bon ?

- J’ai une idée, je vous vouvoie, et toi vous me tutoyez !

- Ok si tu veux, et cette brève elle vient ?

Avec d’autres rédacs chefs, c’est le vouvoiement, des personnes que je ne parviens pas à tutoyer, malgré des affinités journalistiques ! Parce que parfois ceux-ci sont connus. C’est très débile comme raison, en effet. D’autres rédacs chefs sont certes âgés et expérimentés, et là je les tutoie sans même demander. Je ne sais pas, c’est sûrement dans le feeling. En général on vouvoie le rédacteur en chef qu’on a connu en stage. J’aime bien vouvoyer les rédacs chefs et qu’ils me tutoient en fait. C’est vrai ça, on n’a pas fait le Vietnam ensemble. Et mon vouvoiement reste une marque de respect et de refus de léchage de cul. Il y a encore le téléphone, où là je tutoie quand je sens que c’est un jeune. De toute façon les jeunes je les tutoie. Heureusement, il existe les personnes qui me tutoient directement. Je me souviens de Jacques Pradel, qui me tutoyait, sûrement parce que je suis jeune. Pour tester, je le tutoie à mon tour. Il repasse au vouvoiement. Je retourne au vouvoiement également. Il me retutoie. C’est marrant le journalisme parfois, et très existentialiste.

 www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Partager cet article

Repost 0
Published by jujulepigiste@hotmail.fr - dans Histoires de piges
commenter cet article

commentaires

Nic 20/01/2008 17:31

Quel cinéma !Malheureusement c'est partout pareil...Les anglais n'ont pas ce problème !

Sév 19/01/2008 00:37

Le binz ! Nuit bonne.                              

Nath 18/01/2008 10:12

J'aime beaucoup ta note et ta manière de jongler... vaste sujet. Comme toi, j'ai du mal avec le "vous" mais sur les blogs, je me "décoince" !

Présentation

  • : Juju le Pigiste
  • Juju le Pigiste
  • : Journaliste pigiste, des aventures incroyables...au sens propre du terme. Embarquez dans le monde merveilleux de la pige! TOUTES LES HISTOIRES DE PIGES DE CE BLOG SE PASSENT ENTRE FIN 2003 et JANVIER 2006
  • Contact

Ecrivez au coupable!

Recherche

Jamais seul(e)!

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog